Fierté de Prague: une première réussie

Par  |  Aucun commentaire

Gay Pride Marche fiertés Prague

Le pari des organisateurs tchèques est gagné : la première marche des fiertés aura réussi à attirer des milliers de manifestants. Des femmes et des hommes venus marcher malgré le climat quelque peu délétère qui entoure l’événement.

La manifestation clôturait un festival débuté le mercredi 10 août. Quelque 80 événements (concerts, projections de films, conférences…) composaient la programmation. Avant l’édition 2011 à Prague, Brno avait accueilli une marche en 2008. Une initiative qui avait abouti à des violences causées par l’intervention d’homophobes.

Des militants étrangers en renfort

Pour soutenir l’initiative praguoise, des militants venus de l’étranger ont rappliqué place de la République, dans le centre-ville. « Nous sommes venus pour soutenir nos amis tchèques. C’est important pour eux, pour nous, pour toute l’Europe. On a vu ici aussi des néo-fascistes, voilà pourquoi le soutien international est si important », a ainsi expliqué à l’Agence France Presse Ryszard, un quinquagénaire polonais de Wroclaw.

C'est en plein centre-ville que s'est déroulée la première fierté praguoise

300 policiers avaient été prévus pour mettre de la distance entre les manifestants et les opposants homophobes descendus eux aussi dans la rue.

La marche des fiertés de la capitale tchèque, soutenue par le maire de la ville, a suscité un grand nombre de protestations dans le reste du monde politique. « Je ne vois pas non plus quelle fierté il peut y avoir à organiser » ce type d’événement, a même déclaré le président Václav Klaus.

Crédits photo: dlakme.