Espagne: une transsexuelle élue au Parlement de Madrid

Par  |  Aucun commentaire

Carla Antonelli Trans Madrid

Le 7 juin a été célébré comme il se doit par la communauté GLBT et plus particulièrement les trans espagnols. Si ces derniers avaient pu voir certains d’entre eux occuper des charges politiques diverses, jamais aucun n’avait été élu au niveau parlementaire. C’est désormais chose faite avec Carla Antonelli, qui devient députée du Parti socialiste (PSOE) au sein de la communauté autonome de Madrid (l’équivalent des 50 états américains même s’il n’y a, en Espagne, aucune autonomie judiciaire).

Âgée de 40 ans, Carla Antonellli a milité pour les droits des trans avant même l’instauration de la démocratie en Espagne, se retrouvant même jetée en prison quelques semaines par les hommes du dictateur Franco. Outre son action politique, elle est également connue du grand public pour son travail d’actrice. Elle compte ainsi plusieurs dizaines de rôles, la plupart pour la télévision espagnole.

Une marche des fiertés 2011 limitée ?

Après avoir tourné un documentaire sur la documentaire sur la transsexualité au début des années 80, elle a continué son action de militante GLBT. Socialiste depuis son adolescence, elle s’est engagée au sein du PSOE à la fin des années 90, chargée de s’occuper des question GLBT, notamment sur le mariage gai ou sur l’action à mener pour améliorer la vie des trans.

Un des premiers dossiers dont Carla Antonelli pourrait être amenée à s’occuper comme députée sera l’Orgullo gay, la marche des fiertés, à Madrid. Celle-ci est l’objet d’une polémique, le maire conservateur ayant, cette année, décidé de limiter géographiquement l’événement à cause de plaintes de certains habitants qui évoquent des nuisances sonores. Les gais ont exprimé leur colère, allant même, le 13 juin, jusqu’à prendre à partie verbalement l’édile alors qu’il promenait son chien à côté de son domicile.

Ci-dessous la vidéo de l’incident :

Crédits photo: Jaume d’Urgell ∴.