Équateur : pétition mondiale pour la fin des cliniques anti-lesbiennes

Par  |  Aucun commentaire

Équateur cliniques torture lesbiennes Change.org

Plusieurs associations défendant les droits des femmes et /ou des LGBT, à commencer par la Fondation Causana, sont à l’origine de cette campagne sur Change.org. Elles sont intervenues après avoir rencontré des femmes qui ont échappé à ce qu’elles décrivent comme « des cliniques de la torture ».

Selon le communiqué de Change.org, beaucoup de ces femmes évoquent « des abus psychologiques et physiques généralisés, incluant des menaces verbales, des jours passés enchaînés, sans eau ou nourriture, des abus sexuels et des tortures physiques ».

« Le gouvernement équatorien doit se réveiller et arrêter de ne pas voir l’horrible réalité de ces cliniques qui torturent les lesbiennes », a affirmé Karen Barba, directrice de la Fondation Causana. La militante parle plus de 200 établissements médicalisés de type toujours en activité, « dont beaucoup se font passer pour des centres de réhabilitation pour toxicomanes ». Des centaines femmes (mais aussi des hommes) seraient ainsi torturés chaque jour en Équateur.

Seule bonne nouvelle dans toute cette affaire : le succès de la Fondation Causana, qui est parvenue à obtenir l’attention de dizaines de milliers de personnes, vivant un peu partout dans le monde, sur un problème local, « avec peu de ressources et une seule connexion internet », souligne Emilia Gutierrez, une des dirigeantes de Changeorg.

Pour plus d’informations sur la pétition, cliquez ici.

Crédits photo (fierté 2011 à Exeter) : Cariad Eccleston.