Encan de MIELS-Québec : à la hauteur des attentes

Par  |  Aucun commentaire

MIELS-Québec : les résultats de l'encan

Dans un but ouvertement affiché d’atteindre le plateau des 25.000 dollars, la directrice générale Thérèse Richer et son équipe se sont affairés, dans une ambiance festive, à établir une symbiose entre la synergie du mouvement et celle du bar. Quelque 23.500 dollars ont été réunis, grâce notamment à l’appui de généreux collaborateurs et acheteurs.

Le tirage aura constitué l’activité la plus lucrative, avec une récolte de près de 8.500 dollars. Les forfaits vendus à l’encan, quant à eux, ont rapporté plus de 7.800 dollars. MIELS signale aussi la contribution du Drague (1.500 $), celle du sauna l’Hippocampe et de son brunch (2.630 $), du club Forhom et de son souper spaghetti (765 $), ainsi que l’initiative du jeune Simon Legault (près de 400 $). Enfin, la vente de hot-dogs sur place et d’autres dons ont rapporté près de 570$.

Toutes les générations rejointes

Rappelons que l’argent récolté lors de l’événement permettra de venir directement en aide aux personnes atteintes du VIH/sida en leur garantissant le soutien financier et matériel qu’ils requièrent. Lors de cette soirée, qui a attiré bon nombre de gens, la plupart étant de la tranche d’âge 40 et plus, Le Drague aura permis de faire le pont entre les générations. Ainsi, les drag queens Lady Patricia, Tante Clara et la bien connue et excentrique Réglisse ont partagé la scène avec des artistes de la relève. L’animation a donné lieu à un spectacle flamboyant et diversifié. Le public en a d’ailleurs redemandé à la fin de la journée.

Lady Patricia, une des « piliers » de l’organisme, a tenu à rappeler que la maladie existait encore et a lancé un appel à la prudence très touchant envers les jeunes présents pour l’occasion. Même si elle a affirmé que son temps était révolu, parions que son retour l’an prochain est déjà un sujet de discussions chez les représentants de l’évènement.

Crédit photo : Sharon Drummond.