Des avancées pour les trans au sein de l’armée canadienne

Par  |  Aucun commentaire

transarméecan

Les transsexuels doivent être «traités avec un maximum de respect et de confidentialité.» Ils pourront s’habiller «de manière cohérente avec le sexe auquel il s’identifie». Ces ordres ont été donnés par l’administration militaire canadienne au mois de novembre.
Les femmes et hommes trans doivent néanmoins avoir auparavant suivi un long processus médical et psychologique. Mais il n’est pas nécessaire qu’ils ou elles aient subi une opération chirurgicale de réassignation pour adopter l’uniforme de l’autre sexe.

Une décision qui ne fait pas l’unanimité

« C’est un pas important pour la reconnaissance d’une communauté qui a toujours lutté pour l’égalité des droits et une protection élémentaire sur le plan humain », a expliqué Cherie MacLeod, qui dirige le PFLAG Canada, un groupe de soutien national pour la communauté LGBT.
Reste que ces nouvelles règles ne font pas que des heureux. Certains spécialistes du milieu militaire canadien affirment que ce texte serait excessivement éloigné des préoccupations de la plupart des troupes, alors que l’armée canadienne connaît des tensions liées aux graves difficultés rencontrées notamment en Afghanistan.