Débat tumultueux sur la question des droits GLBT à l’ONU

Par  |  Aucun commentaire

Nations Unies homosexualité Islamisme

La présence de l’OCI (Organisation de coopération islamique) et de plusieurs pays africains a donné un ton tumultueux à ce débat abordé pour la première fois par le Conseil des droits de l’homme. L’organisation tient en ce moment une session à Genève précisément axée sur la question de la discrimination basée sur l’orientation sexuelle. Les pays musulmans ont choisi d’exprimer leur désapprobation en quittant la salle.

« Vous n’êtes pas seuls »

Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU, a ouvert la discussion avec un discours rappelant que le moment d’agir était venu car des vies étaient en jeu. Le devoir de l’ONU est de protéger les droits de toutes les personnes où qu’elles vivent, a-t-il encore souligné. « Laissez-moi dire à ceux qui sont lesbiennes, gais, bisexuels ou transgenres : vous n’êtes pas seuls », a ajouté Ki-Moon.

Cette introduction a été suivi par un discours de Navi Pillay, Haut Commissaire de l’organisation, exposant de nombreuses études sur la situation de la communauté LGBT à travers le monde. Elle a décrit les nombreux mauvais traitements, violences et assassinats répertoriés dans plusieurs pays et rapportés à l’ONU.

Crédit photo : TarValanion.