Conseil resto – Le Poisson Rouge: simple et exquis

Par  |  Aucun commentaire
Voilà cinq ans que Jeannine Ouellette a repris le Poisson Rouge, restaurant situé rue Rachel Est à Montréal. Elle célèbrera son anniversaire en ce mois de décembre. Une fête que l’énergique chef aborde avec sourire et fierté. Car le Poisson Rouge, sans en faire des tonnes, peut s’enorgueillir de savoir comment rassasier n’importe quel estomac avec des produits frais bien choisis.
Mais avant même de parler de notre/votre assiette, quelques mots sur ce très joli restaurant qui reçoit en fin de semaine jusqu’à 90 personnes. Une déco simple mais bien sympathique (avec ses murs rouges, son banc en bois et ses tableaux qui rappellent les peintres impressionnistes) et une baie vitrées offrant une vue formidable sur le Parc Lafontaine emportent l’adhésion de tous. Sans oublier une musique variée et plaisante (jazz, chansons françaises, classiques) et un accueil comme on aimerait en voir plus souvent.

Trois mots pour vous : ris de veau

Toujours le sourire aux lèvres, Jeannine raconte ses débuts au Poisson Rouge comme… simple employée pendant six mois, en 2008 : «Le Poisson Rouge était à vendre mais je voulais d’abord savoir comment fonctionnait l’établissement avant de le racheter. J’ai quitté mon ancien emploi et j’ai donc été embauchée comme chef par l’ancien propriétaire». Celle qui avait déjà beaucoup d’expérience dans la restauration a ensuite franchi le pas.
Si elle a gardé le nom de la place, les habitudes culinaires, elles, ont changé : fini le 100% poissons. L’initiative s’avère payante.
Pour vous en convaincre, commandez le ris de veau (plat peu souvent proposé dans les restaurants montréalais). La viande est tendre et parfaitement accompagnée par des frites faites maison et des légumes. Notre palais s’en souvient encore.

Raretés en tout genre

N’oubliez pas cependant les produits de la mer. Il serait en effet dommage de passer à côté de plats exquis comme le tartare au saumon avec mangue et lime, la raie (on en goûte pas tous les jours à Montréal) ou encore le rose de saumon sauvage, fumé à froid sur place (là encore, une rareté).
Pour les friands de sucré, gardez un petit coin dans votre ventre pour le dessert (fait maison). Parmi les options : la crème brûlée, la tarte au sirop d’érable ou les truffes.
Le Poisson Rouge
1201, rue Rachel Est
H2J 2J8, Montréal
514.522.4876
www.restaurantlepoissonrouge.ca