Conseil resto: les Anciens Canadiens. Vive la tradition québécoise!

Par  |  Aucun commentaire

ancican

Le général Montcalm lui-même serait mort, selon la légende, au 34 rue Saint-Louis – – certes, avant que ce soit un restaurant. C’est dire le prestige du lieu qui a tour à tour pris l’apparence d’un saloon, d’un barbier réputé ou encore d’un magasin de bonbons.
L’intérieur rappelle du reste cette tradition. Les propriétaires du restaurant ont en effet choisi de laisser visibles les forges et le foyer datant du XVIIème siècle. Autant de détails qui font ressentir le poids de l’histoire.

Le bison comme nouveauté

Les Anciens Canadiens, qui a vu le jour en 1966, a néanmoins su évoluer avec le temps. Des changements se sont par exemple opérés au niveau du décor, avec des tableaux contemporains d’artistes locaux ou encore un écran télé retransmettant en temps réel ce qui se passe en cuisine.
Autre évolution : celle des plats. Le «traditionnel québécois» pouvait être ressenti comme une alimentation trop lourde par une clientèle qui a désormais davantage de choix concernant les restaurants où bien manger à Québec. Les Anciens Canadiens a dès lors modifié sa carte pour y ajouter des mets des la nouvelle cuisine québécoise.
Le résultat satisfera sans aucun doute les amateurs de gibiers, la viande demeurant toujours «l’arme fatale» de l’établissement. Le bison, viande au goût moins fort que d’autres et qui constitue une nouveauté dans le menu, apporte ainsi un vrai plus aux plats proposés. À ce propos, le chef vous conseille Les trois mignons : le client peut goûter à trois viandes différentes (cerf, bison et… wapiti), avec sauce cognac et poivre rose, légumes du jour et riz sauvage. Vous ne regretterez pas l’expérience.
Autre possibilité : l’assiette de dégustations québécoises, avec pâté à la viande, tourtière du Lac Saint-Jean aux gibiers, ragoût de boulettes, patte de cochon, etc. La preuve que s’il est utile de vouloir «moderniser» la carte, le traditionnel garde toute sa force. Les Anciens Canadiens ne s’appelle pas ainsi pour rien.

Mariage gai en 2006

Quelques mots également sur les vins. L’établissement possède une cave plutôt jeune mais très bien balancée (citons ici les Pétrus et autres Romanée Conti). 136 choix différents vous attendent, le tout conseillé par deux sommeliers.
Outre ces plaisirs gourmets, vous ne pourrez pas non plus ne pas apprécier le service. L’équipe (autour de 30 personnes) est à vos petits soins, à l’exemple de Serge, «l’homme à tout faire» selon se propres mots, qui fête cette année ses 30 ans de bons et loyaux services aux Anciens Canadiens, après y avoir été portier, maître d’hôtel, barman… Les chefs sont présents eux aussi depuis plusieurs décennies.
Les Anciens Canadiens restent donc un incontournable à Québec. Les résidents et les touristes ne s’y trompent pas. En 2006, le restaurant a même été réservé pour un mariage gai entre deux Américains !

Les Anciens Canadiens
34, Rue Saint-Louis
Quebec G1R 3Z1
(418) 692-1627
http://www.auxancienscanadiens.qc.ca/