Confusion à Moscou sur la Marche des fiertés

Par  |  Aucun commentaire

Moscow Pride 2011Un des principaux organisateurs, Nikolai Alekseev, croit que la ville a elle-même fait circuler ces rumeurs. Selon ce militant russe des droits des gais, la mairie tenterait de sonder l’opinion publique avant de prendre une décision à propos de cette activité à caractère éducative, culturelle et politique prévue pour le 28 mai.

 

Un sondage encourageant

L’homophobie est loin d’être disparue en Russie, mais les militants réussissent maintenant à se faire entendre. Un sondage commandé par l’organisme Fierté Moscou et le site Internet GayRussia.ru démontre que 56 % des Moscovites ont eu vent des tentatives d’organiser la Marche des fiertés durant les six dernières années.

Les proportions chutent à 33 % du point de vue panrusse, mais Nikolai Alekseev s’en réjouit tout de même. « Il est incroyable qu’autant de personnes aient entendu parler d’un petit groupe de gens dépourvu de fonds et de support organisationnel », déclare-t-il.

Ce sondage s’est tenu du 20 au 24 avril dernier et 1500 Russes, répartis dans 100 villes et 44 régions de la Fédération de Russie, y ont été interrogés. La marge d’erreur est de 3,6 %.