Cinéma : cette fin de semaine au FNC

Par  |  Aucun commentaire

Festival Nouveau Cinéma

SAMEDI 22 OCTOBRE

Du côté des courts métrages, le film d’Étienne Desrochers Dimanche aux bains semble incontournable. En 1952, Samuel, un adolescent se rend dans un sauna du quartier sous l’invitation d’un ami qui s’y rend régulièrement avec son père. Le contact avec ce lieu exclusivement masculin éveille Samuel à sa sexualité et à un désir qu’il ne soupçonne pas.

Parmi les longs métrages proposés samedi, nous retenons certainement Melting Away (photo) du réalisateur Doron Eran racontant l’histoire d’un transformiste jeté hors de la maison familiale lorsque son père découvre qu’il se travesti. Quelques années plus tard, il apprend que son père se meurt d’un cancer et décide d’aller à son chevet sous les traits d’une infirmière.

Notons aussi la projection de Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau, qui été choisi pour représenter le Canada pour les démarches de l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Adapté d’une pièce de la dramaturge Évelyne de la Chenelière, Monsieur Lazhar raconte l’histoire d’un enseignant algérien qui quitte son pays à cause de la guerre et qui vient enseigner au Québec. Ce film sera aussi présenté dimanche en clôture du festival.

 

DIMANCHE 23 OCTOBRE

Deux petites suggestions pour la journée du 24 octobre. Tout d’abord le premier film érotique en 3D SEX AND ZEN: EXTREME ECSTASY qui place son action en Chine alors que le héros rencontre une jolie femme qu’il est incapable de satisfaire sexuellement. Après une visite au « pavillon des plaisirs ultimes », le garçon se voit greffer un pénis d’âne…

Notre dernière suggestion est celle du documentaire Mondo Lux: The visual worlds of Werner Schroeter. Dans ce documentaire on dresse le portrait de la figure marquante du nouveau cinéma allemand, décédé en 2010 d’un cancer. À partir d’une exposition photo faite quelque temps avant sa mort, le film témoigne de la méthode de travail et de la personnalité de cet artiste gai et militant.