La Fondation Émergence cible le racisme chez les LGBT

Par  |  Aucun commentaire

Fondation Émergence contre le racisme

Avec son programme de sensibilisation auprès des communautés culturelles, la Fondation Émergence travaille à l’intégration des personnes originaires de pays où l’homosexualité est illégale. En effet, ces nouveaux arrivants se voient souvent déstabilisés vis-à-vis de leurs propres valeurs : à leur arrivée, ils constatent que ce qui était interdit dans leurs pays d’origine est désormais permis et légalement protégé dans leur pays d’accueil. La campagne Aimer son enfant tel qu’il est visait donc à contrer cette tendance. La Fondation Émergence s’attaque désormais à l’envers de la médaille grâce à une nouvelle campagne.

Pour le président de l’organisme, Laurent McCutcheon, le projet Non à l’homophobie, non au racisme ! reprend simplement une vieille maxime connue de tous : « Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse. Autrement dit, si nous n’acceptons pas de subir l’homophobie, comment pourrions-nous nous montrer racistes ? », résume-t-il. Cette nouvelle campagne vient compléter le travail de sensibilisation auprès des communautés culturelles amorcé depuis 2009.

Absence de Kathleen Weil lors de la présentation

De son côté, Robert Laramée, directeur général de Gai Écoute et de la Fondation Émergence, souligne lque cette nouvelle campagne constitue un appel aux communautés LGBT. « Les discriminations et les jugements dont nous avons fait l’objet doivent aujourd’hui nous réunir pour que d’autres québécois d’origines culturelles diverses avancent aussi dans leur quête d’une reconnaissance citoyenne pleine et entière », explique-t-il.

Malgré l’absence de la ministre Kathleen Weil, le lancement de la campagne de sensibilisation Non à l’homophobie, non au racisme ! a attiré, le 11 août, son lot de curieux autour de la tente de la fondation. La foule a d’ailleurs pu apprécier l’exposition D’Apollon à DeGeneres : Les couples de même sexe à travers l’histoire présentée à l’occasion des célébrations de la fierté de Montréal, après avoir été inauguré en mai lors de la Journée mondiale contre l’homophobie.

Crédits photo: afsart.