Berceau de la villégiature / La Malbaie

Par  |  Aucun commentaire

Site du Casino de Charlevoix, La Malbaie est la principale destination touristique de ce coin de pays. Depuis le XIXe siècle, la principale ville de Charlevoix, et en particulier Pointe-au-Pic, est un lieu de villégiature fréquenté à l’origine par la grande bourgeoisie canadienne et américaine. Situé sur le bord du fleuve, Pointe-au-Pic est en fait le berceau de la villégiature au Québec. L’agglomération principale se situe à l’embouchure de la rivière Malbaie, mais la ville s’étend sur un vaste territoire de chaque côté de la rivière et le long du Saint-Laurent. C’est en explorant la région en 1608 que Samuel de Champlain nomme cette baie vaseuse la malle baye.

Le Manoir Richelieu, dont la construction débuta à la fin du XIXe siècle, surplombe le fleuve du haut de sa falaise. C’est sans conteste le bâtiment le plus connu de la Malbaie, et probablement de toute la région de Charlevoix. Le Casino de Charlevoix est situé juste à côté. On trouve également à la Malbaie de nombreuses auberges et restaurants ainsi que la Station de sports d’hiver du Mont Grand-Fonds à Rivière-Malbaie, Le parc national des Hautes-Gorges est situé au nord-ouest de La Malbaie.

Cap-à-l’Aigle, en plus d’être un village pittoresque ayant une vocation de villégiature avec ses nombreuses auberges et gîtes, possède aussi une marina qui représente une étape importante pour les marins du Saint-Laurent naviguant dans l’estuaire.

Les curieux et les amateurs de science voudront certainement explorer et comprendre le cratère de Charlevoix dans lequel se trouve la ville de La Malbaie. Le cratère de Charlevoix est un critère météoritique de 56 km créé il y a 350 millions d’années par l’impact d’un météorite de 2 km de diamètre.