Belgique : nouvelle attaque de monseigneur Léonard contre les gais

Par  |  Aucun commentaire

eglise

Que les lesbiennes et les gais se le disent : Monseigneur Léonard ne vous souhaite pas un joyeux Noël et vous promet une année 2011 aussi insultante que la précédente. Au cours d’une réunion avec des députés belges, le religieux s’est une nouvelle fois montré en dessous de tout, attaquant la communauté LGBT.
Une commission spéciale sur les abus sexuels reçoit depuis quelques jours différentes personnalités.  Un scandale de pédophilie impliquant l’Église catholique fait scandale dans le pays depuis plusieurs mois. La sphère tente de trouver des solutions pour que ces drames ne se répètent plus à l’avenir. Le 23 décembre, c’était au tour du chef de l’Église belge d’être reçu au Parlement.

Il compare pédophilie et inondations

L’intervention du religieux s’est passée de manière mouvementée. Celui-ci a en effet affirmé dans un premier temps, refuser que seule l’Église se charge d’indemniser les victimes.
Monseigneur Léonard a même proposé que soit mis en place un fonds pour la «création d’un fonds de solidarité». «L’Église catholique pourrait, librement, participer avec tous les autres milieux de la société à la constitution de fonds de solidarité, non pas parce qu’on y est tenu juridiquement, mais parce qu’il y a un devoir de solidarité avec toutes les victimes, d’inondations, d’épidémies, mais aussi d’abus sexuels», a déclaré l’archevêque.
La phrase est très mal passée auprès des membres de la commission. «Vous faites de la provocation en comparant les victimes de catastrophes naturelles et celles de prêtres pédophiles», lui a ainsi rétorqué le député écologiste flamand Stefaan Van Hecke.

Les parlementaires scandalisés

Ce premier incident n’a pas refroidi Monseigneur Léonard. Opposé à l’idée d’une indemnisation forcée, il a ajouté: «Il y a aussi des gens qui font des études sur les séquelles psychologiques des enfants qui ont grandi en ayant deux papas ou deux mamans. Que va-t-il se passer s’ils demandent aussi des dédommagements?», provoquant une nouvelle fois la colère de la commission.
Monseigneur Léonard a fait scandale ces derniers mois, affirmant notamment que le Sida était une sorte de «justice immanente». Dans un livre-entretien, il comparait le fait de fumer et d’avoir un cancer des poumons à l’homosexualité et les partenaires multiples qui, eux, conduisent au Sida.