Anderson Cooper sort (définitivement) du placard

Par  |  Aucun commentaire

Anderson Cooper sort du placard

Cette déclaration ne constitue guère une révélation, tant l’homosexualité d’Anderson Cooper était un secret de polichinelle aux États-Unis. Néanmoins, s’il s’affichait avec son compagnon, l’intéressé avait toujours refusé d’en parler publiquement. Il a justifié cette discrétion par le souhait de préserver sa vie privée.

Des raisons professionnelles entreraient aussi en ligne de compte pour comprendre les choix du New-Yorkais. « J’ai constaté souvent que moins un interlocuteur en connaît sur moi, plus je peux être efficace et en sécurité pour faire mon travail de journaliste », a-t-il indiqué.

« Rendre explicite ce que je suis »

Mais la volonté d’apporter son aide à la communauté l’aurait emporté. « Le courant de l’histoire n’avance que quand des gens se rendent visibles, affirme-t-il désormais. Il y a toujours beaucoup trop de harcèlement envers les jeunes, ainsi que de discriminations et de violences contre des personnes de tous les âges, à cause de leur orientation sexuelle, et je crois qu’il est important de rendre explicite ce que je suis ».

Journaliste vedette de la chaîne de télévision CNN, Anderson Cooper est à la tête de sa propre émission (Anderson Cooper 360°). Il est également connu pour ses reportages sur le terrain lors de conflits ou de catastrophes naturelles (notamment suite au tremblement de terre en Haïti, en 2010).

Crédit photo : mroach