48% des gais donneraient un an de leur vie pour un corps parfait

Par  |  Aucun commentaire

corps sex gay perfect body

Voilà le marché : on vous donne la possibilité d’avoir le même corps que Ryan Gosling ou David Beckham. Seule condition : vous mourrez au moins un an plus tôt que ce qui était prévu. Alors ? « Pas de problème », ont répondu 48% des gais interrogés par des chercheurs de l’Université de l’Ouest de l’Angleterre (UWE), située à Bristol.

Pire encore : environ 10% d’entre eux seraient prêts à sacrifier plus de dix ans pour un tel échange. « Cette recherche montre vraiment que l’image du corps est un problème pour tout le monde […] chez les hommes, [cela] a un impact négatif sur les relations sociales et sur les dispositions à faire un régime, de l’exercice ou à mener un style de vie sain », ajoute la docteure Phillippa Diedrichs, de l’UWE.

Les hétéros moins touchés

Pour sa consœur Rosi Prescott, les médias figurent parmi les principaux coupables de cette tendance. « De nos jours, les hommes gais subissent une pression énorme concernant leur corps et nous pensons que le manque de diversité dans la représentation des corps dans les médias, y compris dans la presse gaie, ainsi qu’une attention acharnée sur l’apparence lorsqu’il s’agit d’évaluer les gens, peuvent en partie expliquer pourquoi les hommes gais sont particulièrement concernés par ce problème », explique-t-elle.

L’étude reste toutefois à prendre avec quelques pincettes. En effet, 384 personnes seulement ont été interrogées, dont un quart se définissant comme gais (soit moins de cent personnes, un nombre restreint pour tirer des conclusions définitives). À titre de comparaison, un tiers des hommes hétéros « seulement » seraient prêt à renoncer à un an de leur vie pour un corps parfait.

Crédits photo: markjhandel.